richard-quinn-ss18-article-header

RICHARD QUINN Fenêtre sur cour

Une étrange héroïne hitchcockienne fait son apparition, plus libre et mystérieuse que jamais. 

Elle est vêtue de combinaisons intégrales sur lesquelles elle pose des manteaux oversize et des robes aux accents New Look. Richard Quinn présente la parfaite mondaine BDSM. 

richard-quinn-ss18-article-02
richard-quinn-ss18-article-03

En 2016, alors qu’il sort à peine de la Central Saint Martins, sa collection de fin d’études est encensée par certains des titres les plus pointus de la presse : Love, Dazed & Confused, ID, ou encore The New York Times. De celle-ci, il imagine une collection Printemps/Eté 2018 comme un manifeste, composée de pièces aussi osées qu’impactantes.
 

richard-quinn-ss18-article-04
richard-quinn-ss18-article-05 richard-quinn-ss18-article-06
richard-quinn-ss18-article-08

Après avoir travaillé pour Dior et sur Saville Row, Quinn s’empare des lignes classiques d’une mode passée et les réinvente grace à un artisanat unique et son inventivité visuelle débordante. Véritable croisée des chemins stylistiques, la collection regroupe un tailoring exigeant, de la veste de costume exagérée à la robe crayon, et des silhouettes radicales composées de robes et de manteaux asymétriques. Divers motifs floraux amplifiés se rencontrent, toujours sur des combinaisons intégrables.

richard-quinn-ss18-article-07


« Je veux marier une mode old-school avec des imprimés, de manière éclectique » 


richard-quinn-ss18-article-01

En seulement un an, Richard Quinn a ouvert son atelier publique d’impression textile, reçu le H&M Design Award, lancé une collection capsule avec la marque suédoise, et imaginé des costumes pour la tournée mondiale de Lady Gaga.

richard-quinn-ss18-article-09
richard-quinn-ss18-article-10

Découvrez l’emphase visuelle de Richard Quinn en exclusivité française chez Leclaireur Hérold.