margiela-article-header

MAISON MARGIELA Embarquement immédiat

C’est ce sentiment propre aux aéroports, d’être à la fois ici et déjà ailleurs, en transit, qui est à l’origine de cette collection Maison Margiela printemps-été 2018. La veste de costume est déchirée, coupée en deux, recousue, chamarrée de gaze, légèrement surdimensionnée et boutonnée de manière asymétrique, alternant ainsi la sobriété du gris avec une transparence noire très sensuelle. Qui a besoin d’un vestiaire quand vous avez déjà une veste cousue au dos de votre petite robe noire ?

margiela-article-01 margiela-article-02

Le trench-coat, au coeur de la collection, idéal pour passer à travers les gouttes d’avril et les moussons d’été. Converti en robe, dont les manches ont été coupées, rehaussé d’un peu de gaze, et coupé au niveau de la taille pour former une série de corsages à porter sur des chemises. Parce que la Maison Margiela s’est fait un nom avec ses vêtements construits/déconstruits, et sa volonté de mêler les influences et de brouiller les frontières.

margiela-article-08

On mélange aussi les pièces, les motifs, un haut à fleur avec une jupe tartan. Des étiquettes estampillées PRIORITY, APPROVED ou FIRST CLASS font office d’accessoires. Les sacs eux sont conçus comme des sièges rembourrés de premières classes, qui peuvent servir de coussins.

margiela-article-05

Depuis sa nomination en 2014, et après le départ de Martin Margiela himself cinq ans auparavant, Galliano s’est fait un point d’honneur à séduire les fans de longue date, en décuplant l’excentricité rafraichissante, et minimaliste, propre à la maison, avec un certain sens de la transgression.

margiela-article-10 margiela-article-10
margiela-article-09

Passez le check in chez Leclaireur Sévigné et Leclaireur Boissy d’Anglas pour le vol SS18 sur la compagnie Martin Margiela.

Photos en extérieur par Alexandre Gaudin pour Leclaireur