Philippe Di Méo Prière Païenne

C’est de tout l’esprit poétique de Philippe Di Méo, le designer aux multiples talents, que Les Liquides Imaginaires ruissèlent. 

Di Méo est né à Marseille, a étudié les beaux arts et le design industriel, avant de lancer sa propre agence.

Client de longue date de Leclaireur, il était naturel que le parfumeur croise le chemin d'Armand Hadida, son fondateur, marquant le début d’une amitié pérenne. 

Lorsqu'il crée sa marque de parfum si particulière, Les Liquides Imaginaires, c’est en partie pour reconnecter le sacré au monde de la parfumerie. En infusant son sens de la modernité dans une spiritualité clé à sa création, ce précurseur de la parfumerie de niche imagine des trilogies - de trois parfums, donc - qui se veulent les échos d'histoires aussi intrigantes que séduisantes. 

Pour les trois premières, Les Eaux-delà dévoilent leurs notes sacrées et spirituelles, Les Eaux Sanguines s'inspirent des vins divins, et Les Eaux Arborantes rendent un hommage à la vie sauvage et aux esprits qui l’habitent. 

Au cours de ces deux dernières années, Les Liquides Imaginaires ont révélé deux parfums inédits, “Peau de Bête” et “Ile Pourpre” étant chacun le chapitre originel de deux nouvelles trilogies. Du liquide au solide, Di Meo imagine également deux bougies et leur Perfumum - objet presque sacré replaçant la fonction quotidienne dans son contexte cérémoniel, à l’image des bouteilles imaginées par le designer, fidèle à son approche teintée d’humanité et d’Art.