Drome Le cuir comme seconde peau

Chez DROMe, le cuir a tout d'une seconde peau, et invite parfois la fourrure à venir le réchauffer, dans un vestiaire urbain et moderne, élégant et pratique. 

Le créateur italien Ferrero Rosati aime le cuir et le caresse, comme son père, boulanger, le faisait avec ses pains. Cette sensibilité au rapport tactile le pousse à toujours innover pour affiner les peaux, y compris les plus rigides, comme le python. Très vite, son approche exceptionnelle de la matière lui donne l’opportunité de travailler avec de grands noms de la mode : Giorgio Armani, Gianni Versace, Gianfranco Ferré et Jil Sander ont fait de lui un interlocuteur de choix en matière de cuir. 

Si les coupes sont sobres, l’originalité de leurs textures suffit à les rendre uniques et surprenantes, grâce également à l’utilisation de couleurs naturelles et brumeuses. 

Le cuir nappa, incroyablement fin, parfois ajouré au laser, amène à une garde-robe diurne et nocturne, sophistiquée et élégante.