Ado Chale Les pierres précieuses du forgeron

Ado Chale, de son vrai nom Adolphe Pelsener, est un créateur belge, né en 1928. Forgeron autodidacte, il  découvre la minéralogie lors d'un voyage en Allemagne dans les années 50. 

Ses premières oeuvres sont des bijoux en argent martelé mais très vite, il commence à travailler des plateaux de table en ciment, incrustés de petites marcassites trouvées au pied des falaises du Nord de la France. Chale a trouvé son style. Dès les années 60, il parcourt le monde - de l'Arizona à l'Inde en passant par l'Afghanistan ou Madagascar - pour chercher des pierres semi-précieuses, qu'il incruste dans de la résine epoxy. Les bois de séquoia fossilisés, l’agate calcédoine, la rhodochrosite, le lapis lazuli, la turquoise ou l’améthyste, parmi d’autres, illuminent un mobilier d’artiste, devenu précieux et novateur.

Parallèlement à ses plateaux de mosaïques, Ado Chale réalise aussi des sculptures polychromes cubiques. Dans les années 90, il oriente sa création vers des matières naturelles différentes, comme des boutons d’os, de nacre ou même des grains de poivre.

 En 1967, il expose dans le pavillon Européen de l'Exposition Universelle de Montréal.