TOBIAS WISTISEN – Sur les traces d’Odin.

De son enfance danoise, Tobias Wistisen a gardé la rigueur, la force, l’amour de l’artisanat. Et une certaine rudesse aussi. Des qualités qu’il a mises au service de l’exigence de la Haute Couture et associées à l’art de la mise en scène, appris aux côté de John Galliano, chez qui il a fait ses premières armes.

LECLAIREUR-TOBIASWISTISEN-01

LECLAIREUR-TOBIASWISTISEN-03

Tobias Wistisen crée des bijoux qui lui ressemblent, sombres, profonds, d’un masculin à nul autre pareil.
Il aime les symboles, ceux de la mythologie nordique qui a bercé son enfance et ceux de la mort. Les symboles de la grande Histoire aussi. Ses bagues sont comme autant d’anneaux forgés par Thor lui même. Ses bracelets et colliers bruts, nous parlent de protection, de chevalerie et de chevauchées, de crins de chevaux volant au vent et de forteresses assiégées mais aussi d’un futur qui serait sauvage, comme un retour au primitif, un voyage initiatique aux allures de Madmax.
Chaque pièce de Tobias Wistisen est unique, travaillée à la main, cent fois remise sur l’établi, inspirée par cette terre de légendes. Et s’il a troqué l’étain et le laiton de son pays d’origine contre l’argent auquel il a ajouté du cuir et parfois même du bois, toutes portent l’empreinte de sa paume et de ses outils. Chaque pièce complète la suivante, comme autant de pages d’un même livre sans fin, vieillie artisanalement et gravée, à la manière des runes.LECLAIREUR-TOBIASWISTISEN-05

Un bracelet brut en argent, où se dessine ce qui pourrait être les pans d’une falaise à gravir… un autre en cuir tressé, d’où surgissent des têtes de morts minuscules, tapies en embuscade… des maillons de chaîne qui ne se briseront pas : les matériaux primaires, se mélangent, interfèrent les uns avec les autres, et esquissent une danse au goût d’éternité.

Les bijoux façonnés par Tobias Wistisen sont disponibles chez LECLAIREUR.