TECKNOMONSTER – Sur Les Chapeaux de Roue

L’Italie nous a depuis longtemps habitués à un certain standard en matière d’excellence, de beauté, et de luxe. Gucci, Fendi, Ferrari, Lamborghini, Maserati… chacun de ces noms exhale un parfum enivrant, auxquels s’ajoute aujourd’hui celui de Tecknomonster, une ligne de bagages à l’allure sportive, dont la réalisation fait d’objets utilitaires de véritables « monstres de technologie ».leclaireur-Tecknomonster-suitcase-04

Corps en fibre de carbone, intérieur cachemire, crocodile, marqueterie, mécanismes en aluminium, en or : qu’importe le métal – précieux – pourvu qu’on ait l’ivresse. Les valises Tecknomonster n’ont de limites que celles de votre imagination.

leclaireur-Tecknomonster-suitcase-10

leclaireur-Tecknomonster-suitcase-11

Réalisées en Italie, le tempérament musclé des valises Tecknomonter pousse le concept d’accessoire de voyage un peu plus loin encore, vers des contrées encore inexplorées, notamment grâce à l’utilisation de matériaux employés dans la conception des voitures grand tourisme sur-vitaminées. Preuve en est, la série de valises bulletproof, à l’épreuve des balles, qui fera de vos voyages des aventures à l’épreuve du temps.

LECLAIREUR a rencontré Barbara Fischer, directrice générale de Tecknomonster, pour un entretien à cent à l’heure.

**

LECLAIREUR : Comment avez-vous commencé ? Comment en êtes-vous venus à produire dans le domaine de la haute-technologie ?

TECKNOMONSTER: Tecknomonster a été fondée en 2007, mais appartient à Orobianco. C’est le fruit d’une idée de Giacomo Valentini, son actuel propriétaire, qui avait auparavant, et pendant plusieurs années, travaillé dans la mode et le design industriel. Après avoir assuré le développement d’Orobianco, qui produit près de 530 000 articles chaque année, dont des sacs en nylon, des accessoires, il a choisi de lancer Tecknomonster, une ligne de bagages présentant un savoir-faire impossible à copier, et des méthodes de production localisées dans un seul atelier.

leclaireur-Tecknomonster-suitcase-16

leclaireur-Tecknomonster-suitcase-03

L: Vous avez fait d’un objet du quotidien l’un des objets les plus pointus au monde. Comment ?

T: Notre idée était de créer une entreprise qui ait peu ou prou les qualités d’une société aérospatiale, et donc d’importer la technologie utilisée dans l’industrie aérospatiale pour l’adapter à la mode. Ces valises sont imaginées et créées comme des voitures de luxe. Nous avons tiré profit de cette technologie de pointe pour réaliser des bagages et des accessoires que les gens peuvent utiliser dans la vie de tous les jours. Qu’il s’agisse d’or, de titanium, de fermetures spéciales, de roulettes, nous n’avons aucune limite, tout est possible, même les rêves les plus fous.

Nous avons commencé en employant certains de nos matériaux destinés à des entreprises telles que Lamborghini ou Porsche, et qui conviennent à d’autres projets. Par exemple, Glider, qui construit des hélicoptères, a commandé des pièces en fibre de carbone que seules nos machines peuvent produire. Nous avons également collaboré avec un quintuple champion Olympique sur un projet spécifique. Notre technologie ne nous a pas seulement permis de produire les meilleurs bagages possibles, mais de concevoir les meilleurs produits dans d’autres domaines : les sports-extrêmes, le design, la maison…

leclaireur-Tecknomonster-suitcase-07

leclaireur-Tecknomonster-suitcase-08

L: Vous produisez en Italie de A à Z.

T: Orobianco est né en 1996, à une période où de nombreuses entreprises italiennes quittaient le pays à cause des coûts de production élevés. Giacomo Valentini désirait créer une entreprise en Italie afin de perpétuer l’artisanat local, autant en matière de création que de production.
Aujourd’hui, quitter l’Italie ou changer de fournisseurs n’aurait aucun sens. Notre entreprise est elle-même fournisseur pour le compte d’entreprises comme Agusta, qui produit des hélicoptères, et dont la renommée est internationale. Le bassin dans lequel nous sommes installés possède une histoire liée à l’aérospatiale et à la technologie. Nous perpétuons une tradition italienne, en plus de tirer parti des toutes dernières technologies de pointe. Même nos machines à coudre sont plus performantes que tout ce qui existe actuellement. Cela dit, nous avons un partenariat avec une entreprise d’ingénierie française qui crée une machine quantique – leurs ingénieurs nous aident à développer nos propres outils afin de mieux répondre à nos besoins.

Copie de leclaireur-Tecknomonster-suitcase-05 2

L: Une valise par-balle pour protéger… quoi, par exemple ?

T : La protection est un des grands luxes d’aujourd’hui. Nous avons deux catégories de clients, semble-t-il. Il y a ceux qui voyagent pour les affaires, et qui peuvent être amenés à se rendre sur des lieux dangereux parce que leur travail le demande. Nos clients peuvent visiter l’usine et nous faire part de leurs exigences précises. Il n’y a aucun obstacle entre l’idée et sa réalisation. Les possibilités sont donc infinies. Nous voulons qu’ils aient à leur disposition un produit qui puissent les protéger, eux et leurs ordinateurs, leurs données. Ce genre de clients achète une valise à 6000€ au lieu d’acheter une montre, par exemple.
Il y a aussi ceux qui possèdent déjà tout, qui cherchent quelque chose de différent, quelque chose qu’ils peuvent personnaliser. Et nous sommes capables de personnaliser 99% des objets que nous produisons. Un exemple : la plupart des propriétaires de Lamborghini, Ferrari, Bentley, ce genre de marques, cherchent une ligne de bagages qui puisse aller avec l’intérieur de leur véhicule. Le mois dernier, un de nos clients nous a demandé une ligne complète de bagages coordonnée à l’intérieur de sa Ferrari. Nous avons donc collaboré avec l’entreprise qui fabrique les sièges de la marque au cheval cabré, pour offrir à notre client ce qu’il désirait, très précisément. Toutes ces améliorations sont réalisables parce que nous possédons notre propre ligne de production.

leclaireur-Tecknomonster-suitcase-02

leclaireur-Tecknomonster-suitcase-13

L: Quelle est la prochaine étape ? James Bond ?

T: Pas encore, même si plusieurs acteurs ont déjà acheté nos produits, comme Harrison Ford, Tom Cruise, Georges Clooney ou Samuel L. Jackson. C’est très agréable de savoir que ces acteurs, par ailleurs liés à des marques dont ils font la promotion, ont choisi nos produits de manière totalement indépendante. Et c’est un secret mais vous avez droit au scoop : une Tecknomonster apparait dans le prochain film Wonder Woman. Nous démarrons d’ailleurs une collaboration avec Warner Bros, pas juste pour ce film, mais pour d’autres à venir également.

L: Y a-t-il une pièce ou un modèle que vous préférez en particulier, Barbara ? Pour quelles raisons ?

T: Celle que j’utilise. Toutes les pièces sont en or, l’intérieur est en cuir de crocodile jaune. J’en ai une autre, que j’adore, couleur champagne, avec du crocodile blanc, un tissu en fibre de carbone très doux, et du cachemire rouge à l’intérieur. Mais pour venir à Paris, il fallait choisir !