STEPHEN WEBSTER — Le doux poison de l’amour

Réveillez la sorcière qui sommeille en vous avec une pièce exceptionnelle rappelant les contes et le plaisir malicieux de porter un secret.

1K8A0848_1

Il était encore et encore une fois, perdue entre une jeune femme à la peau blanche comme la neige et des nains sifflotants, une néfaste pomme empoisonnée. Aujourd’hui, et dans rien de moins que la réalité, le joallier légendaire a créé une ligne de bagues borgia (ou bagues à poison) en or 18 carats, incrustées de pierres précieuses. Ces bagues s’inscrivent dans une pluri-histoire bien à elle: Webster intitule avec humour sa collection « Murder She Wrote ». Ces bagues sont les vedettes de la série.

Vous êtes fatigués des médaillons revisités, réinventés à l’infini ? Cette bague « Poison Apple » n’attend que vous: dissimulez-y une mèche de cheveux de votre amour, un souvenir, une à l’époque moderne, vos sels, ou même votre sucre, Sucre. Deux mains remarquablement raffinées, proportionnées et parées (jusqu’aux bracelets) vous offre une pomme pavée de pierres précieuses, afin d’orner votre doigt aussi bien qu’une autre bague cocktail. Sauf que celle si s’ouvre et se referme en son sommet. Aucune pièce ne saurait mieux dire « Abracadabra ».

1K8A0798_1

Disponible au Royal Eclaireur, avenue Hoche, dans trois variations- or jaune 18k orné de diamants translucides et de saphirs jaune, or jaune 18k embelli de diamants noirs et translucides, et or rose 18k paré de diamants translucides et de rubis – la bague Poison Apple existe en deux tailles: Grande et, bien sûr, Naine.

Venez essayer les bagues au Royal Eclaireur, avenue Hoche.