PJ Harvey x Ann Demeulemeester

PJ Harvey habillée par Ann Demeulemeester ? Of Course. La chanteuse rock officialise la longue amitié qu’elle entretient avec la créatrice belge à l’occasion d’une tournée pour son neuvième album, The Hope Six Demolition Project, sorti en avril dernier.

Photo: Maria Mochnacz

Photo: Patrick Robyn

Si la créatrice belge utilise la musique lors de ses défilés comme un moyen d’expliquer « ce qu’(elle) essaie de réaliser », la chanteuse britannique voit les vêtements comme « une seconde peau », « une protection également ».

Leur rencontre avait déjà porté ses fruits en 2011: Polly Jean Harvey sortait alors Let England Shake, période pendant laquelle elle prenait possession de la scène en robe ample, fidèle au noir hypnotique et puissant qui la caractérise, parfois orné de ceintures de cuir, enserrant la taille et remontant jusque sur la poitrine, pareille à une armure. Ann Demeulemeester l’avait, cette même année, gainée d’un serre-tête à plumes et d’une robe (blanche !) corsetée lorsque la sauvage PJ s’était vue remettre le Mercury Prize du « meilleur album ».PJ HARVEY ANN DEMEULEMEESTER photo credit Seamus Murphy LECLAIREUR

Photo: Seamus Murphy

Partie étudier la sculpture à la Central Saint Martins, à Londres, PJ Harvey trouve sa voie dans la musique et explose en 92, avec un premier album, Dry. Sa voix, rauque, puissante et retenue à la fois, comparée de temps en temps à celle de Patti Smith – amie elle aussi de la créatrice belge – s’impose en contrepoint à sa musique, d’une noirceur sensuelle et pleine de passion, et fait naturellement écho au travail de Ann Demeulemeester et à ses silhouettes de femmes vénéneuses, indépendantes toujours, faisant leur apparition sur la scène internationale à Londres, six ans plus tôt.

Ann Demeulemeester vous attend chez LECLAIREUR toute l’année, et PJ Harvey au Zénith de Paris, le 21 octobre prochain, pour une unique date française.