PIERRE BONNEFILLE – Leclaireur Hérold en bronze

Le 19 octobre dernier, Leclaireur Hérold organisait un cocktail pour célébrer l’installation d’oeuvres signées par l’artiste, peintre, designer et Maître d’art Pierre Bonnefille.

Cet évènement ponctue une année riche pour l’artiste français, marquée notamment par sa participation aux Design Days de Dubai et à Collective Design Fair de New York, ainsi que par l’exposition de Bronze Paintings et de Furoshiki chez Leclaireur Los Angeles jusqu’au 31 août dernier.

Pierre-bonnefille-vernissage-Herold 47 copie

C’est désormais au tour de Leclaireur Hérold d’accueillir les oeuvres lumineuses et riches de textures de Pierre Bonnefille, des oeuvres qui abordent à la fois l’immense et l’infini, le primitif et le complexe, avec ce sentiment de liberté qui fait la signature du Maître d’art.

Pierre-bonnefille-vernissage-Herold 10 copie

Les invités ont pu découvrir, en présence de Pierre Bonnefille et de son fils Enzo, trois nouveaux Bronzes Painting verticaux, à l’entrée de l’espace Hérold. Travaillés avec plus de reliefs que les précédents, ils accueillent les visiteurs avec davantage d’intensité encore, jouant sur de profonds contrastes et les reflets de la lumière.

Pierre-bonnefille-vernissage-Herold 4 copie
Dans la salle à manger, un assemblage de plusieurs dessins Furoshiki carbone s’élève jusqu’au plafond, majestueux, oeuvres issues d’un souvenir de voyage au Japon, inspirées par l’art local du pliage et de l’emballage, exigeant et restituant une minutie rituelle.

Pierre-bonnefille-vernissage-Herold copie

Pierre Bonnefille est connu pour son approche unique de la couleur et des matières, et pour sa manière de sculpter la lumière en deux dimensions. L’artiste puise son inspiration dans ses voyages, les paysages qui croisent sa route, la nature et la vie elle-même, qu’il compile dans des carnets, des aquarelles et ses souvenirs, pour mieux en transposer les instants et les ressentis, à l’aide de poudres minérales ou de carbone, dans les oeuvres qu’il produira un mois, parfois un an plus tard.