MONSE – Femmes de tête

Cette saison printemps/été 17, la femme Monse se révèle à la fois naturelle, sensuelle et désinvolte, du soir au matin.

KV5A2740

KV5A2774

Depuis les débuts de Monse, Fernando Garcia et Laura Kim – par ailleurs nommés en septembre dernier à la direction artistique d’Oscar de la Renta, où ils se sont rencontrés au milieu des années 2000 – ont fait de la chemise l’élément central de leurs collections. Tous deux portent un regard différent sur cette pièce élémentaire, essentielle, et lui injectent un second souffle… à couper le souffle. Chez Monse, retravaillée, réinterprétée, déconstruite, elle se fait, ici, caméléon, tour à tour blouse et robe de soirée.

MONSE_LOOK_03_EVAN_W_MILLER

MONSE_LOOK_21_EVAN_W_MILLER

Et là, d’un geste, elle libère une épaule pour mettre en valeur la nuque et les lignes. Les manches s’allongent, les pantalons gagnent en volume, le brillant des sequins ajoute une touche de fête à des silhouettes pleines de contrastes. L’archétype de la working-girl prend ainsi tout son pouvoir et s’émancipe, transformant avec elle les volumes de sa silhouette, modernisée et fluide.

KV5A2695

KV5A2768

Monse fait l’éloge d’une beauté libre, assumée, atteinte sans effort. Naturelle, déjà présente au saut du lit, ou presque, comme l’attestent les rayures d’une jupe à sequins trompe-l’oeil, qui rappellent celles des pyjamas en soie. Belle, oui, belle de jour, belle de nuit.