BALENCIAGA – Future is Now

Un vent de renouveau souffle sur la mode. Après la renaissance Gucci, menée de main de maître par Alessandro Michele, c’est au tour de Balenciaga de redorer son blason grâce au talent de Demna Gvasalia, son directeur artistique nommé en octobre 2015. En une poignée de saisons, le travail du jeune designer géorgien – et celui du collectif VETEMENTS dont il est l’un des représentants – a su polariser les regards et les esprits, au point que l’influence de leurs silhouettes se fait sentir un peu plus à chaque saison.

balenciaga-fall-winter-16-leclaireur

L’accent de cette collection automne-hiver 2016 se porte plus sur les coupes que sur les couleurs. Les silhouettes, sans hésitation, disent tout de l’austérité inhérente à la maison Balenciaga. Les pulls bruns s’associent à des jupes à carreaux pour une silhouette trapèze, les tailleurs osent la taille démarquée et les hanches exagérées – donnent du power aux business women, et les robes florales couvrent les épaules – et les genoux.

balenciaga-fall-winter-red-coat-leclaireur

balenciaga-fall-winter-16-sweater-leclaireur

Assumant un appel au luxe version popu, la doudoune quitte les slopes enneigées pour venir réchauffer une robe à sequins, la soie se frotte au polyester et au vinyle, et le cabas à rayures, oversize et férocement Barbès, ose fricoter avec la place Vendôme. Les doudounes, encore elles, mais aussi les trench-coats, gagnent en élégance, s’évasent vers le haut et découvrent les gorges. Balenciaga refuse l’ostentatoire et redéfinit la vision de la femme en 2016 : une femme forte, aux épaules jetées vers l’avant, n’ayant pour autre but que celui de se plaire à elle-même.

balenciaga-fall-winter-16-leclaireur-bag

balenciaga-fall-winter-16-campaign-leclaireur

Gvasalia prend clairement du plaisir à insuffler, chez Balenciaga, un peu de l’insolence qui caractérise l’ADN VETEMENTS. Le mélange des genres, des matières, comme une façon de questionner ce qu’est le bon goût, avec cette idée, ce désir d’une mode qui ne serait pas exclusive mais inclusive… et profondément moderne.