JUUN J – Übermensch en liberté

Florence, janvier 2016 : l’homme nouveau est arrivé. Silhouette sculpturale, Surhomme nietzschéen, sans trahison du sens, affranchi de toute frontière. Homme nouveau dans un monde post-apocalyptique, et donc nouveau, lui aussi.

Invité à Florence pour la toute première fois – à l’occasion du Pitti Uomo 89, Juun J y dévoile une collection Automne/Hiver 2016 illustrant sa vision du « street tailoring ». Chez Juun J, tel le caméléon s’adaptant à un environnement en transformation perpétuelle le corps devient vêtement, le vêtement devient corps.

juun-j0001-leclaireur-fw16

juun-j0037-leclaireur-fw16

Collection Juun J chez LECLAIREUR

Le textile colonise la peau jusqu’au bout des ongles, il la protège, remonte jusqu’aux épaules, protégées par des épaulières de joueur de foot américain. La silhouette a de la carrure, caparaçonnée dans des blousons de moto en cuir ou des bombers, mais conserve sa prestance, son élégance.

campaign-aw16-juun-j-leclaireur-1

Les pantalons montent haut à la taille et les manteaux, les écharpes traînent au sol, allongeant la silhouette. Le corps est majestueux, en emphase, toujours, des pieds à la tête et l’utilisation d’une palette monochrome, du noir, du chair, crée unité et harmonie, et puissance. Les pantalons de cuir, comme les chaussures, donnent l’illusion de cuissardes, défiant les limites entre le masculin et le féminin.

juun-j0025-leclaireur-fw16

juun-j0033-leclaireur-fw16

Collection Juun J chez LECLAIREUR

Le créateur coréen voit en l’homme moderne un individu au-delà du « gender » et des « boundaries », au point qu’il affiche le message sur les manches, sur le torse, de façon explicite, pour bien rappeler, si nécessaire, que l’homme nouveau est propre à la transcendance du genre, des genres, en tout genre.juun-j0038-leclaireur-fw16

Retrouvez la collection Juun J Automne/Hiver 2016 chez LECLAIREUR.