Issey Miyake: Mouvement perpétuel

Matière, plissés, et frangés – À tout jamais.

Il suffit de revêtir – ou même de contempler – un vêtement Issey Miyake pour s’abandonner à un sentiment d’épanouissement algorithmique et plein de mystère. Les tissus eux-mêmes évoquent les plus belles créations de Mère Nature. Les silhouettes élèvent les matériaux à leur paroxysme, choyant le corps tout en le drapant d’une cascade architecturale dont seul le designer japonais Issey Miyake possède le secret. Complexes à porter…? Balivernes. Faciles et universels : c’est leur essence.

01PLEATSPLEASE_SS16_01_110 copie 
05PLEATSPLEASE_SS16_05_110

Collection ISSEY MIYAKE pour femmes

Explorateur et précurseur sans répit depuis la création de son studio en 1970, Miyake fait se rencontrer les méthodes de fabrication et de mélange traditionnels avec les technologies de développement textiles les plus avancées. Sa mission : explorer la relation entre la forme —celle du corps et du vêtement — et la contre-forme, le vide qui l’entoure, tout en continuant à défier les limites du réalisable, en fonction des matériaux. De Pleats Please à A-POC, en passant par les sacs Bao Bao, la marque n’a de cesse de prouver que la création se décline à l’infini, et que le mouvement – qu’il soit contenu dans le tissu lui-même, la forme ou même la fonction – est indissociable de l’humain.

_DSC2479 - copie

Accessoires ISSEY MIYAKE pour femmes

Cette saison, le créateur ne se contente pas seulement de recevoir la Légion d’Honneur, mais il s’attelle également à nous faire vivre un voyage dans Les Profondeurs, faisant surgir sur le corps de ses modèles des vêtements frangés rappelant les créatures tentaculaires et presque velues des abysses, le tout dans un camaïeu de neutres nobles – des bronzes, un vert sibyllin, un noir impénétrable – contrastant avec des fuchsia et des jaunes vibrants. Les pièces sont, comme à leur habitude, d’un chic intemporel et adaptées à toutes les situations ; elles nous accompagnent partout, libérant le mouvement et son expression. Et ça, les fans de Pleats Please (pour la femme) et Hommes Plissés (pour l’homme) le savent bien : Miyake a rendu facile la bonne tenue d’un plissé impeccable, et ce, depuis le début des années 90. Ô comme il sera agréable de plonger cet été dans la mer d’Issey Miyake, et de n’émerger que pour flotter à travers la jungle urbaine, vers des horizons plus exotiques, drapés de vagues plissées, sensuelles et libérées pour longtemps de toute entrave.

Piquez une tête dans les profondeurs ondulantes de Miyake chez L’ECLAIREUR Sévigné.