VERA WANG

Rêve de princesse

Vera Wang est une créatrice américaine devenue célèbre grâce à ses robes de mariées. Son style mêle avec équilibre l’élégance traditionnelle et des éléments modernes, mettant en valeur le féminin, et une sobriété chic, intelligente.
Fille d’une famille d’immigrés chinois, elle grandit à New York où elle passe une partie de son adolescence à faire du patinage artistique.
Après un passage de quelques mois à La Sorbonne, elle rentre chez elle et sort diplômée de l’université, avant de rentrer chez Vogue. Quinze ans ans plus tard, devenue Senior Fashion Editor, elle quitte le magazine.
En 1987, elle devient directrice artistique des accessoires chez Ralph Lauren. Lorsqu’elle se marie, deux ans plus tard, elle dessine sa propre robe de mariée et lance, par la même occasion, sa carrière de créatrice.
Son travail rencontre pour la première fois la lumière en 1994, lors des Jeux Olympiques d’hiver à Oslo : Nancy Kerrigan, championne de patinage artistique, porte un ensemble perlé à la main, signé Vera Wang. Depuis, Wang a séduit nombre de célébrités, parmi lesquelles Charlize Theron, Victoria Beckham, Keira Knightley, ou encore Hailee Steinfled pour le Met Gala 2017. Elle lance sa propre ligne de parfums en 2001, avant d’enrichir son catalogue, qui comprend aujourd’hui de la lingerie, des bijoux et de la décoration de maison.

La collection Printemps/Été 2017 de Vera Wang infuse des tendances jeunes et inventive à l’ADN raffiné de la marque, redéfinissant complètement la silhouette des mannequins. Les manches bouffantes glissent le long des bras pour dévoiler les épaules, les bustiers et les peplums se multiplient prenant des allures de vestes de costume, des perles courent le long des jupes. Le tout joue avec les transparences et les opacité. Montrer ou ne pas montrer ? Telle est la question.