Mathieu Miljavac

La taxidermie élevée au rang d’art

La taxidermie pour transcender le réel et sublimer l’ordinaire.

C’est à travers la taxidermie que l’artiste français Mathieu Miljavac choisit de sublimer la beauté naturelle des animaux, tout en questionnant la relation que nous entretenons avec eux. Il travaille le plus souvent avec des oiseaux, notamment les pigeons, qu’il fige dans des positions ou au fil de mouvements décomposés, capturant la beauté de l’animal, comme dans une photographie.

Après presque vingt années passées dans divers domaine de la création – mode, haute-couture, broderie, design floral – Miljavac se tourne vers la taxidermie en 2010 après être tombé par hasard sur un article et des images qui le saisissent. Il fait ses classes aux côtés de George Jamieson, le taxidermiste écossais, et voit son travail exposé chez LECLAIREUR, ainsi qu’à la galerie Da-End.
En 2014, il est le premier artiste-taxidermiste à être présenté aux Arts Décoratifs. L’année suivante, la marque emblématique AF Vandevorst lui commande une installation pour sa boutique à Anvers.

Des installations réalisées par Mathieu Miljavac sont à voir chez LECLAIREUR Hérold.