Web-imgs-0233

Christopher Nemeth

Coutures apparentes

Christopher Nemeth, figure-clé de la scène mode londonienne des années 80, a commencé sa carrière comme peintre, en associant des morceaux de vêtements déchirés à ses toiles.

Très vite, la logique économique le pousse à fabriquer ses propres vêtements. Il commence alors à dessiner et créer ce qu’il a envie de porter mais ne trouve nulle part, à savoir des tenues plutôt classiques, qu’il déstructure pour les enrichir de détails apparents qui font, à l’époque déjà, toute la différence. Surpiqures et cordelettes en lin tressées sont appliquées sur des canevas, à la manière d’un chirurgien. Il définit ses créations, qu’il réalise à même le corps, comme ses « autoportraits ». Sa rencontre avec le photographe Mark Lebon va le propulser sur le devant de la scène et des magazines. Lorsqu’il rencontre enfin le succès, il part s’installer à Tokyo en 1986, où il restera jusqu’à sa mort en 2010.

Depuis, ses filles Lui et Riyo ont créé un espace à Londres, Primitive, où de jeunes créateur et artistes continuent l’oeuvre de leur père, admiré par de nombreux designers tels que Martin Margiela et Rei Kawakubo.